QUI SOMMES-NOUS?

Le Centre pour femmes IMPACT est un organisme à but non lucratif qui offre à toutes les femmes adultes

des conférences, des ateliers, des cours, des rencontres, des sorties, etc.

Notre logo

La marguerite signifie le réseau d’entraide. Elle rappelle notre appartenance à la MRC de Marguerite-D’Youville.  Le pétale courbé représente la femme plus vulnérable ou handicapée qui a trouvé refuge dans cet ensemble.

La couleur rose fuchsia représente la féminité et la douceur.

La ligne jaune qui entoure le tout représente la joie, la sérénité.

Notre visuel

Le visuel (papillon sur la marguerite) se veut symbolique :

Ainsi le papillon, image sans conteste de la transformation, nous annonce que la femme qui adhère au Centre pour femmes IMPACT, vient se poser, l’espace d’un moment, pour se ressourcer parmi d’autres femmes (pétales composant la marguerite).

Après s’être nourri du nectar, le papillon ne s’envole-t-il pas vers d’autres destinations sachant que la fleur sera toujours là pour s’y poser ?

Notons aussi que la marguerite nous rappelle notre territoire : MRC Marguerite-d’Youville.

Notre organisme en quelques lignes

Notre vision

Créer un réseau fort pour assurer l’insertion sociale des femmes;
Contribuer à l’avancement d’une société égalitaire et non violente;
Offrir un milieu de vie permettant le bien-être.

Notre mission

Briser l’isolement de toutes les femmes, sans distinction, au moyen d’échanges, d’entraide et d’éducation, pour favoriser le développement de leur autonomie et l’amélioration de leur vie.

Notre équipe

L’équipe du Centre pour femmes IMPACT se compose des membres du Conseil d’administration, d’une directrice, d’une adjointe administrative et de plusieurs bénévoles.

 

Notre histoire

Ayant débuté autour d’un comptoir de cuisine, Contact’L de Varennes (nom d’origine) a vu le jour en 2003, issu d’une idée qui a germé dans la tête de Laure Frappier, alors institutrice. Son grand rêve est de créer un réseau d’entraide pour femmes. Perdant peu à peu la vue, elle se voit nécessairement obligée de quitter son métier, mais ce grand rêve donnera un nouveau sens à sa vie.

Appuyée par sa grande amie Ginette Bélanger et s’épaulant tour à tour face aux aléas de la vie, Laure fondera Contact’L de Varennes. Enthousiastes et rassembleuses, chacune à sa facon, elles rêvent de voir grandir leur projet.

Débutant timidement, l’organisme devient un lieu de partage informel.

Comme une amie en interpelle une autre, elles se retrouvent plus nombreuses pour discuter, faire la popote et rigoler. Au fil du temps, avec les idées et les encouragements, le cercle de femmes s’agrandit. Une chimie s’installe. Les femmes se soutiennent entre elles. Il n’en faut pas plus pour encourager les acolytes à rêver davantage.

On pense plus grand !

Déjà, en 2007, Contact’L de Varennes est immatriculé au Registre des entreprises et est accrédité par la Ville. Quelques années plus tard, on lui octroie un local administratif au Centre communautaire. Les femmes apprécient cette reconnaissance.

De fil en aiguille, des comités se créent.

Malgré le décès de Laure en 2017, les actions se multiplient de plus belle, auprès de ce groupe de femmes.

En 2019, afin d’assurer la pérennité de l’organisme, on procède à l’embauche d’une directrice générale. Depuis, Contact’L ne cesse d’évoluer. Des subventions sont obtenues.

Avec l’arrivée de la pandémie, en février 2020, qui entraine la fermeture des bureaux de Contact’L, on innove en offrant des activités sur la plateforme ZOOM. Le virtuel prend toute la place.

En octobre 2021, Contact’L de Varennes change de nom. Les membres votent à majorité pour que le Centre pour femmes IMPACT voit le jour.

Laure Frappier

Fondatrice

Ginette Bélanger

Co-fondatrice

Suzanne Myrand

Directrice générale

Trois photographes amateurs du Club de photos de Boucherville, dans le cadre d’un concours, ont rencontré les membres de Contact’L de Varennes (maintenant Centre pour femmes IMPACT), afin de réaliser un projet-photos sur l’isolement vécu par les aînés.

Denis Lavoie

Denis Lavoie

Marcelle Lemieux

Marcelle Lemieux

Michel Aubry

Michel Aubry

Ainsi donc, pendant plus d’un an, ils ont côtoyé différentes membres pour s’imprégner de leur vécu. Ils ont su créer une atmosphère propice aux témoignages et ont capté avec brio des clichés qui ont su dévoiler les états d’âme de nos aînées.

Avec virtuosité, les trois photographes, à l’aide d’un montage vidéo, nous ont révélé la triste réalité des aînées qui vivent la solitude. Cependant, ils ont su également miser sur l’espoir. L’espoir de briser l’isolement pour continuer de vieillir en beauté.

Merci, mille fois merci, Marcelle Lemieux, Denis Lavoie et Michel Aubry pour cet héritage si vrai et si touchant et félicitations pour le prix que vous avez remporté !